AS Sundhoffen : site officiel du club de foot de SUNDHOFFEN - footeo

Mission impossible ?

30 mai 2015 - 11:08

L’AS Sundhoffen s’en va défier le Racing Strasbourg II, cet après-midi à 16 h Molsheim. L’exploit face au leader, qui permettrait aux hommes du président Zins de prendre un bol d’air en queue de la Division d’honneur, semble improbable.

Alors qu’on l’a croyait plutôt bien partie pour assurer un maintien relativement tranquille au milieu du cycle retour, l’AS Sundhoffen s’est mise dans de bien sales draps à trois journées de la fin, en raison d’une série noire en cours de quatre revers.

Le dernier en date face à la réserve du FCM, 0-3 à domicile, a fait mal au moral comme au classement, puisqu’il s’agissait de la rencontre de retard des Sundhoviens, qui n’ont donc pas su se donner le bol d’air escompté après l’inattendu échec, toujours au stade Bollinger, devant le dernier de la classe Sarre-Union II.

Toujours avant-derniers, les poulains de Julien Stotzer comptent maintenant deux points de retard sur Oberlauterbach et la réserve de Saint-Louis, où il faudra se rendre pour la clôture, alors que l’on imagine mal les Ludoviciens vouloir voir tomber leur « deux » en Excellence à l’heure où leur équipe fanion accède au CFA.

Et trois sur Erstein, tout cela avant un déplacement qui s’apparente à une mission impossible sur le terrain du leader Racing II. En tête avec deux points d’avance sur Vauban à trois journées du terme, on voit mal le RCSA et son attaque canon (50 buts marqués) lâcher quoi que ce soit alors que le CFA2 lui tend les bras. Les Sundhoviens ont pourtant besoin d’un exploit, même si ce n’est pas leur production de lundi en finale de la Coupe du Crédit Mutuel devant Horbourg-Wihr (Promotion), 2-2 avant la victoire aux tirs aux buts, qui a rassuré leurs fidèles supporteurs.

Un spectateur non averti n’aurait jamais imaginé que trois divisions séparaient les deux formations, et si l’ASS possédait une technique individuelle et des gabarits évidemment supérieurs, elle n’a jamais survolé les débats, ne se créant pas non plus une kyrielle d’occasions. Heureusement, il n’en faut pas 36 à ce diable de Steve Wolff pour scorer. Même si un match n’est jamais joué d’avance, cela risque cependant fort d’être insuffisant dans l’antre des Strasbourgeois, qui n’ont concédé que deux défaites cette saison.

Commentaires

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Facebook AS Sundhoffen

STAGE U11 - U13