Raedersheim à l'ultime minute

21 mars 2016 - 09:12

Sundhoffen 1 : Raedersheim 2 :

Mi-temps : 1-0. Environ 120 spectateurs. Arbitre : M. Hailoui, assisté de MM. Zimmermann et Lubokolo.

Buts : Zemb (11e ) pour Sundhoffen ; Touseau (61e ), Gaechter (90e +1) pour Raedersheim.

SUNDHOFFEN : Mercier (cap.) – Franzetti, Helmstetter, Zemb, Tekbas, O. Djouhada, Arnold, Tamburrino, Carvigan, Daki, A. Djouhada (Wolff, Tone-Lyoutou, Nunes). Entraîneur : Julien Stötzer.

RAEDERSHEIM : Risser – Aidli, Pugi (cap.), Lotard, C. Braghiroli, Hartmann, Touseau, Mandelli, Gaechter, J. Braghiroli, Gleyo (Tauleigne, Ilaimaharitra, Zimmerlé). Entraîneur : Christophe Braghiroli.

Trois mois et demi après leur dernier match de championnat, les clubs avaient presque l’impression de débuter une nouvelle saison ce week-end. Après avoir rechargé les batteries durant la trêve, Raedersheim s’est imposé hier à Sundhoffen.

Quatre défaites pour terminer l’année 2015 : à Raedersheim, on était bien content que le championnat s’arrête, à la fin du mois de novembre. En revanche, les hommes de Christophe Braghiroli n’imaginaient certainement pas qu’ils attendraient près de quatre mois avant de rejouer un match d’Excellence.

« C’est horrible, commente l’entraîneur-joueur de l’ASR. En plus, on a repris exprès dès le 6 janvier pour se mettre en mission commando dans l’optique du maintien. Mais quand la trêve est aussi longue, c’est dur de garder tout le monde concerné. On a fait des séances de boxe, de vélo et de piscine. Quelque part, cette interruption nous a peut-être permis de vider les têtes. »

Aux yeux de Christophe Braghiroli, c’est « presque une deuxième saison » qui a débuté hier à Sundhoffen. Son équipe, moribonde à l’automne, est « repartie dans l’idée » de disputer « un nouveau championnat ». Et c’est sans doute grâce à cette fraîcheur mentale retrouvée que Raedersheim s’est offert une victoire de prestige sur la pelouse de l’un des principaux outsiders de l’Excellence.

Tout avait pourtant mal commencé pour le capitaine Pugi et ses partenaires. Pénalisée par son « gros déficit de taille » – dixit le coach –, l’ASR a rapidement encaissé un premier but sur corner. Juste avant de se blesser et d’être remplacé par Wolff à la 22e , Arnold, le tireur de coups de pied arrêtés sundhovien, a trouvé la tête de Zemb, étrangement seul pour ajuster son coup de boule (1-0, 11e ). Les visiteurs ont encore été tout près de craquer à l’approche de la pause.

Ils doivent une fière chandelle à leur gardien Risser, qui a d’abord détourné magnifiquement, en reculant, une tête lobée de Wolff (39e ), avant de s’interposer avec autorité sur ce tir à bout portant d’Anyoudine Djouhada (40e ).

Cela semblait écrit : Sundhoffen, invaincu depuis le 25 octobre en championnat et encore en lice en Coupe d’Alsace et Coupe du Crédit Mutuel, allait poursuivre sa marche en avant. Mais de façon « incompréhensible », les locaux ont été « proches du néant en seconde période », constate leur entraîneur Julien Stötzer. « Pourtant, on avait réussi une première mi-temps plus que cohérente et on aurait même pu avoir un peu plus d’avance… »

« Quand on est obligé de bricoler pendant deux mois... »

Sundhoffen s’est, au final, fait cueillir par une formation raedersheimoise qui a mis plus de cœur à l’ouvrage. Et comme la chance sourit aux plus entreprenants, il n’était pas immérité que Touseau voit son centre, coupé par… personne, se transformer en but (1-1, 61e ).

Les visiteurs ont même fini par toucher le jackpot, au début du temps additionnel. Gaechter a parfaitement repris, du plat du pied gauche, un très bon ballon transmis par Gleyo (1-2, 90e +1). Et tout le banc de l’ASR a explosé de joie comme si le club venait de gagner un trophée. « Ce qui me rend le plus heureux, c’est que nous n’avons pas baissé les bras, même en étant menés 1-0 à l’extérieur face à une bonne équipe », savoure Christophe Braghiroli.

Sundhoffen, de son côté, n’était manifestement pas prêt à livrer un combat de 90 minutes hier. « Ici, comme à Raedersheim sans doute, les conditions d’entraînement sont très difficiles, témoigne Julien Stötzer. Quand on est obligé de bricoler pendant deux mois, forcément, à un moment, il y a un manque ou une carence. On pense qu’on va jouer le 20 février, on calque notre préparation là-dessus et les matches sont reportés… Ça engendre clairement de la lassitude chez les joueurs. »

Le public sundhovien, lui, a intérêt à s’accrocher pour ne pas perdre le fil. Après avoir été privés de rencontre à domicile pendant trois mois et demi, les supporters de l’ASS ont maintenant droit à trois matches en neuf jours !

Vendredi (16h), ils accueilleront la réserve de Biesheim, en quart de finale de la Coupe du Crédit Mutuel, avant de recevoir le vainqueur de Burnhaupt-le-Bas – Ungersheim, lundi prochain (16h) en huitième de finale de la Coupe d’Alsace. L’hiver a été long, mais le printemps, promis, sera placé sous le signe du ballon rond. Aux clubs de bien négocier cette « nouvelle saison », avant de vibrer tous ensemble pour l’Euro-2016...

Commentaires

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Facebook AS Sundhoffen

RECHERCHE JOUEURS U18

L'AS Sundhoffen recherche des U18 (années 2000, 2001, 2002) pour compléter ses effectifs.

Merci de contacter le coordinateur jeunes pour + d'infos :
Didier Hejoaka - 06 58 28 37 63